Communiqué sur une opération de police dans la rue Montebello

Publié le par guillotiereresistance.over-blog.com

La semaine dernière, mercredi ou jeudi 21 ou 22 Avril 2010, a eu lieu une opération de police de grande envergure dans le quartier de la Guillotière. Elle ciblait la rue Montebello où se réunissent dans les cafés de nombreux immigrés d'origine maghrébine.

 

Plus de 5 camions de police ont stationné à l'angle de la rue Montebello et du Cours de la Liberté et autant rue Mortier. Etaient également sur place des voitures banalisées. Les policiers participant à l'opération étaient une quarantaine. Selon le témoignage de "Kiki", cette opération avait été préparée en amont car les policiers avaient des fiches leur permettant d'identifier leurs cibles.

 

Leurs principales cibles ont été les cafés fréquentés par les immigrés. Ils ont exigé des clients d'un café de la rue Montebello que tous se lèvent et se mettent contre le mur. Ils ont procédé à un contrôle d'identité. Il n'y a pas eu d'arrestations mais un jeune immigré a été tabassé, à l'abri du regard des caméras. Il a du aller à l'hôpital mais malgré les conseils de ses amis, a refusé de porter plainte contre la police par crainte.

 

Les commerçants et les usagers de cette rue ont été choqués et révoltés de cette opération policière. Elle ne visait pas du tout à réprimer du trafic de drogue ou de la délinquance.

 

Quand les mêmes usagers du quartier se battent entre eux, la police refuse de se rendre sur place, bien contente qu'ils fassent le travail à sa place.

 

Cette opération de police était une démonstration de force qui visait à terrifier les usagers de la rue Montebello. Elles se renouvèlent régulièrement dans cette rue, à peu près tous les 3 mois.
 
Le but est d'empêcher les immigrés de se retrouver dans la rue. La bourgeoisie ne veut pas que puisse se construire la solidarité entre immigrés, elle veut des individus qu'elle peut exploiter à son gré pour en extraire tout le profit possible.

 

La bourgeoisie mène une offensive sur le quartier de la Guillotière pour en expulser les classes populaires. Cela passe par des rénovations qui permettent d'augmenter les loyers pour que les prolétaires immigrés et français ne puissent se les payer.

 

Cela passe aussi par une épuration policière pour que la Guillotière n'effraie pas les bourgeois qui n'aiment pas qu'on tienne la rue.

 

Ne laissons pas la bourgeoisie briser le coeur prolétarien de Lyon !

Organisons nous pour résister

à l'offensive de la bourgeoisie contre la Guillotière !

 
Victimes de brutalités policières, contactez nous  !

Publié dans Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article